Miscellaneous Information

How it all began...

Well, since Shinsanagi is shy, I’ve been roped into writing this part. Heh, lucky you. Shinsanagi and I met as ryuugakusei or study-abroad students at Konan University in Kobe, Japan. I think my freakishly hyperactive nature scared her at first but we soon realized we had a common love of manga or Japanese comics. And a common knack for not paying attention in class by either drawing pretty pictures (her) or writing bizarre stories (me). This led to a slight sparking of an idea in our sub-consciousnesses. [She draws + I write + Love of Manga + a lot of caffeine = We should make a comic!] But we needed an idea. There we were stuck, until one nice October day, after a Friday test, I inadvertently stole the teacher’s pen while filling out a survey. Then we had it: The Pen Stealer! THAT’s our comic! By the end of the day we had our basic plot, (it pretty much planned itself in a way that made us realize it was indeed destiny). Nine months later, when we had to go home, we were finally done hammering out every inch of the plot. Now that we’re in separate countries, it’s a bit slower, but still going strong. Basically though, we’ve got everything to the end planned out, which we think you’ll enjoy.

Now, about us:

Shinsanagi (Julie Carraro) is an artist from Lyon, France. She does everything even remotely design related for the comic. All of the art, layouts, web page coding, even win-amp skins are all her work. Because she is an awesome genius. :-) All of the characters’ physical appearances, costumes (barring some input by me which amounted to “The Consortium people should wear suits!!!1!) and weapon designs come from her. So if you find yourself beset with a huge crush on any Pen Stealer characters, it’s probably her fault.


I (Kal - Melissa Krause), on the other hand, have the designing ability of a slightly hyperactive chimpanzee. So I do the writing. Mostly because my first language is English. I write the scripts (a few chapters ahead), and any and all side-stories, which will be available here when the comics have caught up. (No spoilers!). As Shinsanagi once described, with regards to the character creation process, she does the outside where I do the inside. She makes them pretty, I make them think, or something like that. The overall story is fifty-fifty. We made it together, tossing ideas back and forth until we got stuff that actually worked. :-) Though I admit, most of the more f-ed up plot twists were probably my idea. Fortunately, she’s much saner than I am which is very, very valuable because she keeps me from getting carried away and making the story completely incomprehensible.

Anyway, you’ve wasted enough time here. Go back and read the comic!  

-Kalinara  

Comment tout a commencé...

Bien, comme Chu est timide, j'ai été contrainte à écrire cette partie. Heh, quelle chance vous avez. Shinsanagi et moi nous nous sommes rencontrées en tant que ryuugakusei ou étudiants étrangers à l'université de Konan à Kobe au Japon. Je pense que ma nature d'hyperactivité anormale l'a effrayée au début, mais nous avons vite réalisé que nous avions un amour commun pour les mangas, ou BD japonaises. Et un certain don pour ne pas suivre les cours, soit en dessinant de jolis dessins (elle) soit en écrivant des histoires bizarres (moi). Cela à mener à l'apparition d'une idée dans nos subconscients. [Elle dessine + J'écris + Amour des mangas + Beaucoup de caffeine = On devrait faire une BD !] Mais il nous fallait une idée. Là nous étions coincées, jusqu'à un beau jour d'Octobre, après l'interro du vendredi, j'ai sans le vouloir volé le stylo de la prof que j'avais utilisé pour remplir une enquête. On la tenait notre idée : Le Pen Stealer! (le voleur de stylos) La voilà notre BD ! A la fin de la journée on avait notre intrigue principale, (elle s'est créée plus ou moins toute seule, d'une telle façon que ça nous a fait réalisé que c'était en effet le destin). Neuf mois plus tard, quand il nous a fallu rentrer chez nous, nous avions finalement complété le scénario. Maintenant nous sommes dans des pays différents, c'est un peu plus lent, mais toujours aussi intense. En gros, tout est planifié jusqu'à la fin, et nous espérons que ça vous plaira.

Maintenant,à propos de nous :

Shinsanagi (Julie Carraro) est une artiste de Lyon en France. Elle fait tout ce qui touche de près ou de loin au design de la BD. Tout ce qui est dessin, layouts, codages des pages web, et même les skins Win-amp sont d'elle. Parce que c'est une génie impressionnante. :-) Tout ce qui concerne les apparences physiques des personnages, les costumes (excepté quelques contributions de ma part qui se sont limitées à "Les gens du Consortium devrait porter des costards!!!1!") et les designs des armes viennent d'elle. Donc si vous vous découvrez un béguin pour un des personnages du Pen Stealer, c'est probablement sa faute.

Moi (Kal - Melissa Krause) d'un autre côté, j'ai la même aptitude au dessin qu'un chimpanzé légèrement hyperactif. Donc je m'occupe des textes. Principalement parce que ma langue maternelle est l'anglais. J'écris les scripts (quelques chapitres en avance), et toutes les histoires courtes et autre romans, qui seront disponibles dès que la BD aura suffisamment avancée (pas de spoils!). Comme Shinsanagi l'a décrit un jour, en parlant du procédé de création des personnages, elle fait l'extérieur et moi l'intérieur. Elle les fait beaux et moi je les fait penser, ou quelque chose dans le genre. Pour l'histoire en général, c'est 50-50. On l'a créé ensemble, en se renvoyant les idées jusqu'à ce qu'on obtienne quelque chose qui fonctionne. :-) Quoique je l'admets, la plupart des pires circonvolutions de l'intrigue sont probablement mes idées. Heureusement, elle est beaucoup plus raisonnable que moi, ce qui est très important car elle m'empêche de me laisser emporter et de rendre ainsi l'histoire complètement incompréhensible. 


Bref, vous avez déjà perdu assez de temps ici. Allez donc lire la BD !

 -Kalinara


No comments: